Lundi 1er Octobre, Karine Gonzalez et Idriss Agnel présentaient leur spectacle « Djân » aux classes de CE2 et CM1 de l’école Jean Mermoz.

Proposé par le festival « Villes des Musiques du Monde », Djân est un projet éclectique, traversé de plusieurs langues, de plusieurs musiques et de plusieurs gestuelles ; un duo hybride et caméléon aux multiples influences : flamenco, musique persane, musiques marocaines, inspiration celtique, rock, percussions corporelles, danse flamenca, contemporaine, danse soufi, danses gitanes. Djân, ce mot persan à la fois spirituel et affectueux inspire l’ouverture, la rencontre avec l’autre, l’affection que l’on peut porter à une culture sans pour autant y être né. Karine Gonzalez et Idriss Agnel, frères d’âme vagabonde nous invitent à un voyage dans le temps et dans l’espace, entre tradition et modernité, élégie intimiste et cérémonie avec le public.

La précision du mouvement et la musicalité de chacun des gestes de Karine Gonzalez en font une très grande danseuse, qui s’inspire des zones de rencontres, mystiques et poétiques, entre l’Orient et l’Occident. Pour ce spectacle pour enfants, elle invite le jeune virtuose Idriss Agnel. Spécialiste des percussions méditerranéennes, il ne met aucune frontière entre les musiques traditionnelles et celles de sa génération. Ses solos improvisés et son art de l’accompagnement témoignent de l’expression de cette dualité harmonisée.

 

Dans le cadre du festival MAAD’in 93, les artistes ont bénéficiés de 3 jours de résidence dans les studios du CECB. Les classes de l’école Jean Mermoz ont ainsi pu bénéfier d’une initiation au flamenco en prévision du spectacle.