Interrogations quant à l’avenir du CECB #2

Chers Adhérents, 


Lors de notre dernière publication en mars dernier, et face à vos inquiétudes, nous
vous avions promis de vous tenir informés des avancées sur l'avenir de nos locaux.
Comme vous avez pu le constater, depuis mars dernier aucune nouvelle ne vous a
été transmise... Et pour cause, aucune décision n’a encore été prise par les
décideurs. Mais l'équipe du CECB va de l’avant, et propose son propre projet aux
différents partenaires et interlocuteurs. 
Ci dessous un résumé de l'évolution de la situation depuis ces 4 derniers mois : 

En avril, nous avons enfin eu une visite de M. Tran Van Chau, Directeur du projet
Cluster des Médias à la Solideo, accompagné de M. le Maire du Bourget. Pour
rappel, la Solideo est la Société de livraison des ouvrages olympiques,
établissement public chargé de financer, superviser et livrer les ouvrages et
opérations d’aménagement nécessaires aux Jeux Olympiques et Paralympiques de
Paris 2024 (son Conseil d’Administration est notamment constitué de nos élus
locaux). 
M. Tran Van Chau, à notre grande surprise, nous a annoncé que le CECB ne serait
pas détruit et que pour ce faire, quelques travaux seraient effectués, notamment la
mise en place d'une chaudière adaptée, un habillage du bâtiment, ainsi que la re-
construction du mur qui est pour le moment mitoyen à l'école Jean Jaurès (cf. le
compte-rendu de l’enquête publique). 
Il n'est pas sans dire que le fait de garder nos locaux nous a rassuré, après 2 ans ½
de vive inquiétude sur une demolition probable, et sans projet précis de
reconstruction. 
M. Tran Van Chau nous a alors conseillé de nous saisir du projet comme une
opportunité. 
Nous l'avons donc pris au mot, et c'est avec l'aide gracieuse et ô combien précieuse
des architectes Guillaume Saleil et Paul Reyre que nous avons élaboré deux beaux
projets de réhabilitation et d'agrandissement de nos locaux.  
Sans entrer dans les détails techniques voici un bref apercu : 
- le premier projet verrait le CECB procéder à une mise aux normes ERP et PMR
(établissement recevant du public ; personnes à mobilité réduite) permettant aussi
une meilleure circulation, avec un agrandissement de moindre mesure, pour
pouvoir construire un hall d'accueil/cafeteria, ainsi qu'une terrasse accessible au
public. Ces mises aux normes et aménagements sont capitales pour un
établissement comme le nôtre qui accueille chaque année plusieurs centaines
d’enfants scolarisés au Bourget et ailleurs, ainsi que différents publics. 

- le second projet, un peu plus ambitieux, verrait s’ajouter au premier projet une

extension plus importante, avec une salle de diffusion à taille humaine de 51 places
assises, permettant la programmation de concerts, l’accompagnement scènique des
pratiques amateurs, l’accueil d’artistes en residences, mais permettant aussi au futur
parc de se doter d’un lieu événementiel pour ses différentes activités.
Ces deux perspectives, pour lesquelles vous pouvez voir quelques photos et plans
ci- dessous, sont des projets sérieux et cohérents. 
Elles sont chiffrées, car comme dit plus haut, élaborées en bonne intelligence avec
un cabinet de professionnels, que nous ne manquons pas de remercier ici pour leur
aide précieuse.  

 

Elles s’accompagnent d’un projet d’établissement renouvellé, dont les piliers sont
l'enseignement et l'innovation pédagogique, l'accompagnement des pratiques
amateurs, l'éducation artistique et culturelle en milieu scolaire et périscolaire, la
résidence de création d'artistes professionnels, le spectacle vivant, l'éducation
populaire et l'insertion professionnelle, dans un esprit d’ouverture et de
transversalité entre ces différents pôles d'activités. 
Les deux projets prennent en compte à la fois les JOP 2024, le futur parc, son
chantier et ses futurs usagers, la destruction de l'école Jaurès, le “campus” scolaire
du quartier, la vétusté de l'équipement actuel, la mise au norme EPR et PMR,
l'évolution de notre projet d'établissement, l'évolution des politiques publiques en
matière de culture et d'EAC, l'implantation sur un territoire en pleine mutation, et
s'inscrit notamment dans la notion d' "héritage" chère à Paris 2024. 
Rappellons qu’une des missions des JOP 2024 est aussi de “favoriser et valoriser
l’engagement citoyen grâce à la culture et au bénévolat” (Paris terres d’Envol –
Comité Héritage 2024).
Il est aussi important de noter qu’une réhabilitation est d’autant plus nécesaire que
la destruction de l’école Jaurès va rendre notre équipement en partie inutilisable (et
donc rendre impossible une grande partie de nos activités), à cause de la destruction
de notre régie. En effet, cette régie se trouve de l’autre côté du mur de l’école.
Forts de ces 2 propositions, nous avons rencontré, à notre demande, M. le Maire
Yannick Hoppe et M. le Sénateur Capo-Canellas le 15 juillet dernier pour leur
exposer notre vue de l'avenir, leur presenter le projet, et pour nous tenir avertis des
decisions prises sur le projet Cluster des Médias (M.Hoppe nous avait promis une
échéance au mois de juin). 
Aucune prise de decision ne semble avoir été prise concernant nos locaux à ce jour.
MM. Hoppe et Capo-Canellas ont toutefois examiné nos propositions de

réhabilitation avec sérieux, en prenant soin toutefois de nous avertir que
l’enveloppe de la SOLIDEO ne suffirait peut-être pas. 
Ils nous ont communiqué qu'une destruction n'était toujours pas exclue, sans savoir
nous dire, dans cette hypothèse, où, quand et comment nous serions relogés.
Pour rappel nos élus nous ont promis dès la première reunion publique sur le sujet
en février 2017 que nous serions relogés dans des conditions au moins similaires à
l’équipement que nous occupons aujourd’hui, et que nous serions associés à
chacune des étapes. Un premier programme décrivant les locaux actuels a été
fourni par l’association en juin 2017. 

Un nouveau rendez-vous en mairie a été pris pour le 2 septembre prochain, en
espérant que tout soit encore possible par rapport au calendrier des différents
chantiers du futur parc, qui ne nous attend pas. 
De notre côté, devant l’enthousiasme suscité auprès de nos adherents et certains de
nos partenaires, et convaincus de la cohérence de notre projet associatif, nous avons
décidé de défendre ce projet de rehabilitation/ extension et de réunir autour de lui
nos partenaires actuels et futurs afin de le mener à bien, ensemble. 
Pour résumer, même si nos décideurs municipaux nous affirment qu'ils se
préoccupent grandement du devenir de notre association et qu'ils comprennent nos
inquiétudes, aucune decision concrète n’a été prise à ce jour, à notre connaissance.
Des temps de rencontre seront organisés dès septembre au CECB pour presenter les
plans et le projet à l’ensemble de nos adhérents et publics. 
…À suivre après l'été, que nous vous souhaitons agréable, reposant, et toujours en
musique ! N'hésitez pas à consulter les images jointes et à nous faire part de vos
remarques. 
Merci pour votre soutien. 
Bien à vous tous, 
l'équipe du CECB.